BIOGRAPHIE

1509861_933042353441880_8664997109433516083_n

Jean-Philippe Rimbaud
auteur – réalisateur

Enseignant depuis la fin des années 90, Jean-Philippe Rimbaud mène en parallèle une carrière d’auteur-compositeur-interprète sous le nom de Rimbaud durant les années 2000. En 2012, il revient à son premier amour, le cinéma, en réalisant un court-métrage, Retrouver Montcalm (sorti en DVD dans l’album éponyme en 2013).

À partir de 2014, en tant que réalisateur indépendant, il réalise des reportages et des captations notamment dans le monde du spectacle. En 2015, il développe son premier film documentaire Comme on fait son cirque. Il se consacre désormais à l’écriture et la réalisation de films documentaires. Ce qu’on y gagne, premier long-métrage documentaire de Jean-Philippe Rimbaud, sera distribué en salle au printemps 2018.

 » Des images, des sons, des paroles…. faire vivre des émotions. Dans toutes mes réalisations, je privilégie l’intimité et l’humanité qui se dégagent de mes personnages. » Jean-Philippe Rimbaud

* * *

Dès 2001, accordant une grande importance à l’image dès son premier album, Jean-Philippe tourne des clips « maison » en super 8.

En 2005, il habille le spectacle issu de son album « Le jour de l’explosion » de vidéos répétitives et abstraites.

À partir de 2006, il crée la structure Trame production qui organise des ateliers de réalisation de courts-métrages, des soirées pluridisciplinaires mêlant projections et concerts.

En 2008, Il crée les images de son spectacle « Ni même en Sibérie », en choisissant d’y montrer « sa » Sibérie. Ce spectacle sera joué plus d’une quarantaine de fois, notamment dans de nombreux festivals, en première partie de Cali, Alain Bashung ou encore Dominique A. Jean-Philippe réalise des captations de spectacles, des reportages autour d’artistes musiciens (dont la websérie Dedans Dehors) et des clips.

En 2012, avec le film court de fiction, Retrouver Montcalm, lié à l’album et au journal du même nom, Jean-Philippe s’éloigne de la chanson pour se consacrer à la réalisation audiovisuelle.

À partir de 2015, il débute le tournage de son premier film documentaire Comme on fait son cirque  (47 min, trame production & jean-Philippe Rimbaud) puis tourne l’année suivante le film documentaire Ce qu’on y gagne (65 min, Bonobo production & Jean-Philippe Rimbaud).

En 2017, Jean-Philippe finalise ses deux premiers films documentaires et poursuit son travail d’écriture dans le cadre d’une résidence d’artiste dans un collège nîmois. La même année, Ce qu’on y gagne est en sélection officielle au festival du film documentaire 50/1, est diffusé sur TV78 et sera distribué en salle par Les films des deux rives en 2018.

Filmographie :
Documentaires :
2017 | Ce qu’on y gagne, 65 min (Jean-Philippe Rimbaud & Bonobo prod. / Distribution Les films des deux rives)
Sélection festival documentaire 50/1
2017 | 
Comme on fait son cirque, 47 min (Jean-Philippe Rimbaud & trame production)
2009-2011
| Dedans Dehors (concerts impromptus), Websérie documentaire (trame production)

Courts-métrages de fiction :
2015 | 
BOUH !, 12′ (trame production)
2014 | 
I’m not the only one, chapitre 1 : Pascal, 5’35 (trame production)
2014 | 
Ma Révolution, 2′ (dans le cadre du concours « lescourtsleretour »)
2013 | 
retrouver Montcalm, 29’05 (trame production)

Autre expérience : 
2017 | Résidence « Artistes au collège », résidence de 3 mois au sein du collège Diderot de Nîmes

Discographie :
Albums :
2013 |
retrouver Montcalm (trame production / Zimbalam)
2008 |Ni même en Sibérie (Warm Up / Mosaïc Music distr.)
2006 |
Le jour de l’explosion (Warm Up / Mosaïc Music distr.)
2001 |Que les jardins ((Rimbaud / musicast / les-independants.com)

Bibliographie :
2013 | retrouver Montcalm, Journal de ma création et du reste (trame production)

Publicités